Archives de Tag: Bosnie

Euro 2012: la Serbie sombre, le Monténégro régale, la Bosnie n’avance pas

Pour ses débuts à la tête de la sélection serbe, Vladimir Petrovic Pizon ne s’attendait probablement pas à une telle désillusion. Après un premier match nul concédé à domicile contre la Slovénie le mois dernier pour la dernière sortie de Radomir Antic, les Aigles Blancs de Serbie ont cette fois-ci baissé pavillon au Partizan stadiom contre la très modeste équipe d’Estonie, pourtant atomisée 7-0 l’année dernière en Bosnie-Herzégovine.

Après une première mi-temps stérile, les Serbes pensaient avoir fait le plus dur en ouvrant la marque par Zdravko Kuzmanovic. Las, Kink égalisait quelques instants plus tard pour l’Estonie d’une frappe de loin que sur laquelle Stojkovic n’esquissait pas le moindre geste. Pire encore, alors que les Serbes se ruaient à l’attaque, c’est Vassilijev qui donnait l’avantage aux Estoniens d’un tir de 20 mètres. Malgré pas moins de 10 tirs cadrés, les Serbes ne parvenaient pas à égaliser, et s’énervaient. Et puisqu’il était écrit qu’ils boiraient le calice jusqu’à la lie, Aleksandar Lukovic marquait contre son camp dans les derniers instants suite à une mésentente avec son gardien (voir la vidéo).

 

Les Serbes se sont ridiculisés chez eux contre l'Estonie (Blic)

 

Une soirée très moche pour les Serbes qui se mettent dans une position délicate dans ce groupe C avec seulement 4 points en trois matchs et un déplacement à venir en Italie, qui devra reprendre les points laissés en route à Belfast.

Dans ce même groupe, les Slovènes n’ont fait qu’une bouchée des Iles Féroé avec notamment un triplé de Matavz pour une victoire finale 5-1, et se replacent au milieu du classement.

De leur côté, les Monténégrins de Zlatko Kranjcar volent d’exploit en exploit. Après leur victoire en Bulgarie le mois dernier, c’est la Suisse qui a mordu la poussière ce vendredi soir à Podgorica, malgré la présence du jeune crack Xherdan Shaqiri dans les rangs de la Nati. Une troisième victoire consécutive, 1-0 grâce à la star locale Mirko Vucinic, et les Monténégrins, malgré l’absence du crack Stevan Jovetic, se posent comme le plus sérieux rival de l’Angleterre dans le groupe G avant le match de mardi à Wembley, précisément entre l’Angleterre et le Monténégro.

 

Mirko Vucinic, l'homme à tout faire du Montenegro (Getty images / UEFA)

 

Dans le même groupe, la Bulgarie, définitivement sans Berbatov, mais avec Matthaus sur le banc, s’est rassurée en allant battre le Pays de Galle à Cardiff, grâce à un but de Popov au retour des vestiaires.

Signalons dans le groupe B la victoire sans souci de la Macédoine en Andorre 2-0, qui ne permet malheureusement pas aux coéquipiers de Goran Pandev de décoller dans ce groupe B où trois sélections (Russie, Slovaquie, Irlande) comptent 6 points.

Quant à la Grèce, elle a assuré le service minimum 1-0 contre la Lettonie sans convaincre personne, et se place ainsi en tête du groupe F, en attendant le match de samedi opposant Israël  à la Croatie.

Enfin, dans le groupe de l’équipe de France, pas de vainqueur entre l’Albanie et la Bosnie-Herzégovine malgré la domination des Bosniens, puisque les Albanais, fidèles à leur réputation d’impuissance offensive, n’ont tiré qu’une seule fois au but. Suffisant donc pour conserver la tête du groupe devant le Belarus qui n’a pu faire mieux qu’un minable 0-0 au Luxembourg. Quant à la Bosnie, elle ne se relance pas après sa défaite contre la France, et il faudra être nettement plus efficace offensivement pour s’assurer l’une des deux premières places du groupe. Il suffira donc aux Bleus de l’emporter demain contre la Roumanie pour prendre la tête du groupe.

 

Zvjezdan Misimovic n'a pas suffi pour battre l'Albanie (sportsport.ba)

 

Publicités

Euro 2012: très bons débuts pour les sélections balkaniques

Après un Mondial globalement décevant pour les sélections des Balkans, tout le monde est revenu sur le terrain ce vendredi soir pour la première journée des qualifications pour l’Euro 2012 en Pologne et Ukraine.

Avec seulement 14 tickets , la course au précieux sésame s’annonce plus serrée que jamais avant le passage à 24 en 2016. On peut donc se réjouir du bon départ pris par la plupart des sélections balkaniques, avec de belles victoires et et de bons résultats à l’extérieur.

Avec le sorcier Hiddink à leur tête, les Turcs avaient à cœur de repartir de l’avant, après s’être fait souffler la place de barragiste par la Bosnie. C’est chose faite dans un premier match relativement facile au Kazakhstan, avec une victoire 3-0 à la clé, une différence de but appréciable qui leur permet de devancer l’Allemagne, qui a battu la Belgique, au soir de la première journée.

Dans le Groupe B, la bonne performance du soir est à mettre au crédit de la Macédoine de Goran Pandev qui est allée chercher un bon match nul et vierge en Slovaquie, bonne surprise du dernier Mondial. Dans un groupe où la Russie et l’Irlande font figure de favoris, les Macédoniens ont peu de chance d’aller au bout, mais leurs progrès sont constants.

Dans le Groupe C, les Serbes, attendus au tournant après leur Mondial décevant, et sans Radomir Antic suspendu, ont plié leur match rapidement aux Iles Féroé avec deux buts dans les 20 premières minutes par Lazovic et le capitaine Dejan Stankovic. Nikola Zigic a clôt la marque en fin de match. La Serbie prend donc la tête de son groupe devant l’Italie, difficile vainqueur de l’Estonie à Talinn. En revanche, grosse contre-performance de la Slovénie dans ce groupe, puisque les hommes de Matjaz Kek se sont inclinés sur leur terrain 1-0 contre l’Irlande du Nord, la toute première défaite des Slovènes sur leur terrain de Maribor.

Pjanic attend de pied ferme les Français pour un match déjà décisif (Reuters)

Dans le Groupe D, celui de la France, la Bosnie-Herzégovine s’est clairement posée en favorite du groupe, en s’imposant avec autorité au Luxembourg 3-0, score acquis au bout de 17 minutes avec des buts d’Ibricic, Pjanic sur coup-franc, et Dzeko. Profitant de la défaite française à domicile contre une Biélorussie plus joueuse que certains l’attendaient, la Bosnie pourrait compter 6 points contre 0 à la France en cas de victoire mardi prochain, autant dire un écart très intéressant déjà en vue de la qualification. Dans l’autre match balkanique du groupe, la Roumanie a été tenue en échec par l’Albanie, ce qui confirme les tendances à la baisse du football roumain aperçu lors des derniers éliminatoires, et le rattrapage progressif des Albanais qui ont arraché l’égalisation dans les dernières secondes par Muzaka.

Dans le Groupe F, la Croatie se remet petit à petit de sa terrible désillusion du printemps dernier, et c’est la Lettonie qui en fait les frais, séchée sur son terrain 3-0, décidément le score de la soirée. Les gâchettes croates Olic et Petric y sont allées de leur but, tandis que Srna a conclu la marque en seconde période. Un résultat positif pour les Croates dans un groupe facile où seule la Grèce semble être en mesure de la gêner pour la qualification, à condition de faire bien mieux que le piteux match nul concédé à domicile face à la Géorgie, sauvé par Spiropoulos.

Pour finir, il faut saluer la belle victoire du Monténégro à domicile contre le Pays de Galles, grâce à un but de la star de la Roma Mirko Vucinic, tandis que dans l’autre match du groupe, la Bulgarie continue de s’enfoncer, avec cette correction reçue en Angleterre 4-0 avec un triplé de Jermaine Defoe, de quoi regretter encore davantage la retraite sportive de Dimitar Berbatov.