Football: Radomir Antic viré, Petrovic nouveau sélectionneur!

On le sentait venir depuis quelques jours, et notamment après le match nul concédé par les Serbes à domicile contre la Slovénie, Radomir Antić, vient d’être démis de ses fonctions par la Fédération serbe de football, selon le site d’information Blic sport.

Qui pour succéder à Radomir Antic?

Suspendu de banc de touche pour quatre matches par la FIFA après avoir insulté l’arbitre du dernier Serbie-Australie en Coupe du monde, Antić avait déjà dû accepter de revoir sérieusement à la baisse ses imposants émoluments (1,5 million d’euros par an) pour rester à la tête de la sélection serbe, soutenu par ses joueurs.

Mais en coulisse, le président de la fédération, Tomislav Karadzic, n’a jamais caché sa relation difficile avec l’ancien coach du Barça et du Real. Ces derniers jours, plusieurs personnes se sont ouvertement montrées intéressées par le poste de sélectionneur.

Pour lui succéder, c’est bel et bien le favori déclaré Vladimir Petrović Pižon qui a obtenu le confiance du comité exécutif. Pour lui succéder, c’est bel et bien le favori déclaré, Vladimir Petrović Pižon, qui a obtenu le confiance du comité exécutif. Nommé à la tête du club roumain de Timisoara cet été en provenance de l’Étoile Rouge de Belgrade, Petrović ne sera donc pas resté longtemps en Roumanie. Le club a officialisé le départ de son coach serbe en fin d’après-midi, annonçant que l’ancien joueur Cosmin Contra prendrait la relève.

Moins connu qu’Antic, Petrović a évolué en France à Brest et Nancy dans les années 80. Il est toutefois l’une des six « zvezdina zvezda« , c’est-à-dire l’une des six légendes de l’Etoile Rouge de Belgrade, avec notamment Dragan Stojković.

Dans sa carrière d’entraîneur, il a exercé à l’Etoile Rouge de Belgrade à deux reprises, puis en Chine, à Dalian Shide, avant de prendre en main la sélection chinoise entre 2007 et 2008.

Vladimir Petrovic Pizon est le nouveau sélectionneur de la Serbie

Ancien entraîneur des espoirs serbo-monténégrins entre 2002 et 2004, Petrović  confirme par sa nomination la priorité accordée désormais par la fédération serbe aux techniciens nationaux pour mener la sélection après le fiasco de Javier Clemente.

Toutefois, à l’instar de Safet Susić, joueur génial à la carrière d’entraîneur plus chaotique, difficile de dire que Petrović est aujourd’hui un entraîneur confirmé qui fera mieux qu’Antic, un coach très respecté, qui avait remis la Serbie sur de bons rails depuis 2008.

Pour son premier match, Petrović devra aller défier l’Italie à Gènes le mois prochain, un match déjà décisif en vue de la qualification directe à l’Euro 2012.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s